Banniere
Espace

Prévention Santé Responsable©

La Prévention Santé Responsable, c'est la volonté sincère et déterminée pour un individu de prendre soin de sa santé et de son bien-être. La personne a conscience de devoir faire des efforts pour se maintenir dans le meilleur état de santé possible en tenant compte de la qualité de son hygiène de vie, de ses habitudes sociales et professionnelles. Elle s’informe en matière de prévention santé et veille à appliquer les règles simples mises à sa disposition par les professionnels de santé.

Quand la médecine n’en était qu’à ses prémices, une personne qui ne tombait pas malade était une force de la nature. Il existait un savoir faire ancestral précieux pour se maintenir en bonne santé. La maladie faisait peur car les traitements n’existaient pas ou étaient encore trop rares. Nous avons tous entendu parler des recettes de grand-mère et de la fameuse huile de foie de morue que l’on se devait d’avaler pour être robuste et rester en bonne santé !

Vous connaissez sans doute les léproseries où les malades étaient exclus de la société pour ne pas contaminer la population, ainsi que les sanatoriums, centres de soins et de repos pour les tuberculeux créés au XIXe siècle, afin de lutter contre la contagiosité de ce fléau.

Aujourd’hui, les progrès de la médecine ont permis d’identifier les comportements favorisant l’apparition de maladies (alimentation, toxiques, manque d’hygiène ou d’activité physique), les modes de propagation des maladies contagieuses. Pourtant, l’information de la population a échoué. Même si les connaissances ont été transmises, les comportements n’ont pas évolué. Le plus triste exemple est la propagation du virus du SIDA, alors qu’un moyen de prévention connu et efficace existe : le préservatif.

Pourquoi de nos jours, dans des pays industrialisés et modernes comme l’Europe où  l’Amérique du Nord, des personnes de tous âges, de tous niveaux sociaux et informées se font-elles encore contaminer par cette infection sexuellement transmissible ?

Que pouvons-nous faire ?

Outre la culture, la religion et les modes de vie différents, nous sommes bien obligés d’avouer, en toute connaissance de cause, que les gens jouent souvent à la roulette russe avec leur santé, voire leur vie. Nous ne reconnaissons plus la santé comme une richesse, un capital que nous devons et pouvons faire fructifier, mais comme un dû.

Nous admettons tous l’importance d’avoir une bonne santé et nous nous le rappelons tous les ans aux 1er janvier en nous souhaitant une « bonne année » et une « bonne santé », mais que faisons-nous pour la préserver ? Etre en bonne santé aujourd’hui est devenu une normalité tout à fait banale et tomber malade est la faute à pas de chance, sans que quiconque ne se remette en question. Pourtant de nombreuses maladies sont EVITABLES. Elles se développent sous l’influence de différents facteurs auxquels chacun de nous est soumis, comme par exemple le stress, le surpoids, les vaccinations obligatoires non suivies comme le vaccin anti-tétanique, le tabagisme et autres addictions. De très nombreux ouvrages simples et pratiques vous informeront sur ces sujets.

Le monde médical, les soignants et les services publics de l’Etat ont un rôle important d’information, mais leur travail est voué à l’échec si chacun de nous ne s’implique pas avec une volonté sincère et déterminée de prendre soin de soi pour rester en bonne santé, c’est ce que nous appellerons la PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©.

C’est à vous, lecteurs (médecins et soignants inclus), de vouloir faire cette démarche de PREVENTION SANTE RESPONSABLE© pour vous en premier lieu, pour votre famille, pour vos proches. C’est une démarche simple pouvant être très efficace si vous le décidez.

Faisons un parallèle entre LA PREVENTION SANTE RESPONSABLE © et la lutte contre la pollution pour la survie de notre planète. Après avoir appris que la couche d’ozone disparaissait petit à petit à cause des méfaits de l’homme, contribuant ainsi au réchauffement de la planète avec tout ce que cela implique, nous avons pris conscience de l’ampleur des dégâts et de leur répercussion sur nous. Des mesures de prévention anti-pollution interétatiques se mettent en place, les gouvernements instaurent le tri des déchets, des entreprises prospèrent dans le recyclage de différents éléments dont nous ne nous servons plus. Il est demandé à chacun de faire des efforts en matière d’économie d’eau, d’électricité… Ce sont de nouvelles habitudes de vie que nous avons prises de façon complètement délibérée. Nous avons acquis une volonté certaine et un savoir faire en matière de lutte contre la pollution de notre planète par un comportement responsable.

Sans notre volonté sincère et déterminée de vouloir la préserver, les états courent à l’échec concernant le combat contre la pollution car cela nécessite la participation et l’action de tous.

Il en est de même pour notre santé. Nous polluons notre corps par le stress, l’ingestion de trop d’aliments ou de toxiques. Nous nous mettons parfois directement en danger à cause d’excès de vitesse sur la route, ou en n’écoutant pas notre corps qui pourtant nous donne certains signaux d’alerte comme la fatigue, la douleur, l’angoisse. Les cabinets médicaux et les hôpitaux deviennent nos stations d’épuration, munis d’un corps médical et de soignants chargés du nettoyage des maladies que nous avons contractées.

Nous gaspillons notre capital santé par négligence car de nos jours nous avons tous un minimum de connaissances concernant les dangers pouvant affecter notre bien-être, ne serait-ce que par la scolarisation obligatoire et l’information télévisée. Nous contribuons ainsi au déficit budgétaire santé du pays dans lequel nous vivons. C’est un enjeu important pour chaque pays au vu de l’augmentation de notre espérance de vie.  Nous allons vivre plus vieux, mais dans quel état ?

Il est grand temps que chacun mette en place sa PREVENTION SANTE RESPONSABLE©.

Cela ne signifie pas qu’il faille se priver des plaisirs de la vie, mais nous avons tous les capacités de réajuster nos mauvaises habitudes, nos façons de faire, seul ou en famille, et les façons de faire se transmettent de génération en génération. Prenons l’exemple du brossage des dents : des parents veillant soigneusement au brossage des dents régulier de leurs enfants ont toutes les chances d’avoir des enfants qui à leur tour transmettront cet enseignement aux leurs. Il en est de même pour le fait de s’occuper de soi et de se surveiller, c’est une habitude que nous devons acquérir.

En France, le dossier médical informatisé a été instauré. Il est non obligatoire et le patient peut le faire détruire à tout moment. La personne donne des informations médicales au médecin et celles-ci se trouvent sur une carte à puce. Ces dernières pourront éventuellement être consultées par d’autres professionnels de santé. Seuls les médecins, les soignants et les personnels de certains hôpitaux qu’aura choisis préalablement le propriétaire de la carte, y auront accès. Cette méthode pourrait être considérée comme une avancée dans la prise en charge d’un malade, mais pas en matière de PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©, car dans ce cas précis, la prise en charge de l’état de santé la personne aura été déléguée à un professionnel de santé. Le corps médical et soignant est utile pour vous informer en matière de santé, mais pas pour agir à votre place en matière de prévention santé.

La transmission aux soignants des informations concernant votre santé est pourtant essentielle. Mais c’est à vous-même d’organiser cette information, pour vous comme pour vos proches, au besoin avec l’aide de votre famille, de votre médecin, de votre infirmière. Préparer cette information, la mettre à jour et la mettre à disposition des soignants, notamment en cas d’urgence, c’est aussi de la PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©.

Tout comme pour la protection de notre planète, vous serez à même de prendre des initiatives et de trouver des astuces pour vous protéger, pour vous économiser, pour vous maintenir dans le meilleur état de santé le plus longtemps possible.

Dans cet ouvrage nous vous proposons un moyen simple de créer votre propre dossier santé que nous avons appelé WEALYHIP ®. C’est un outil qui sera très utile à votre auto-surveillance en santé, et qui vous permettra régulièrement de faire le point avec ce qui est à faire ou à réajuster en matière de prévention santé pour votre bien-être.

A vous de jouer à présent!

Estelle MARGAINE

http://www.communique-de-presse-gratuit.com/presse/gamoniac

 

Créer son WEALYHIP® : Très utile!

Site:http//:www.wealyhip.com

  Créer son WEALYHIP® : Très utile!

Estelle et Laurent MARGAINE vous présentent le Wealyhip®, outil international pour préserver la vie et la santé de chacun en toute équité.

Le Wealyhip® est un dossier de santé individuel, élaboré par son propriétaire avec l’aide possible de sa famille, de son médecin, ou de son infirmière.

Le Wealyhip® se compose d’une feuille de synthèse (renseignements médicaux, administratifs et personnels), et de documents spécifiques (ordonnances, électrocardiogramme…) pouvant aider précieusement une équipe médicale en cas d’urgence, ou tout médecin consulté pour la première fois par le patient.

 

Les consultations aux urgences et les consultations non programmées (par exemple en cas de problème de santé en vacances), se font auprès d’un médecin qui ne vous connaît pas.

Les médecins urgentistes, intervenant soit à domicile, soit en service d’accueil des urgences, soit encore en SMUR, sont fréquemment confrontés à des personnes ayant de lourds antécédents médicaux. Trop souvent, ces personnes malades sont :

  • Dans la mesure de fournir des renseignements au médecin, mais les informations données peuvent n’être que partielles, voire incorrectes ;
  • Dans l’impossibilité de fournir au médecin des documents importants : ordonnance, électrocardiogramme, documents administratifs ;
  • Dans l’incapacité d’informer le médecin (malade inconscient, malade ayant perdu les capacités intellectuelles pour le faire, barrière de la langue) sur :

- Le traitement ;

- Les antécédents médicochirurgicaux ;

- L'électrocardiogramme…

Ce manque d’information :

  • Met parfois directement en danger la santé ou la vie de la personne ;
  • Engendre des pertes de temps dans la prise en charge thérapeutique ;
  • Augmente les risques iatrogènes ;
  • Peut induire le non respect de la volonté du patient ;
  • Peut générer des conflits avec les familles ;
  • Augmente le coût des soins. 

Afin de pallier cet obstacle aux soins, nous vous proposons de vous construire vous-même un Wealyhip®.

 

Malgré l’évolution des techniques informatiques, nous avons choisi de conserver le support papier, pour plusieurs raisons :

  • Mettre tout le monde sur le même pied d’égalité toutes générations, milieux sociaux culturels et différents pays confondus ;
  • Offrir aux équipes de secours un support toujours accessible, ne nécessitant pas un outil informatique (indisponible dans certaines situations) ;
  • Remplir manuellement une feuille de synthèse est facile, à la portée de chacun ;
  • Ranger le Wealyhip® dans sa table de nuit devient universel et les données médicales pour secourir sont accessibles ;
  • Porter une copie de la feuille de synthèse sur soi est simple et pratique ;

Un support informatique est également proposé : la feuille de synthèse informatisée peut être enregistrée sur un téléphone portable ou une boite mail. Chacun peut également par ce moyen enregistrer les Wealyhip de ses proches et les transmettre au médecin en cas de besoin.

 

 

Aider à construire un Wealyhip® constitue pour les personnels médicaux et soignants un acte de prévention secondaire et tertiaire. Mais au-delà de la prévention, la réalisation du Wealyhip® est une étape majeure pour faciliter l’action des médecins urgentistes. Le médecin traitant et les soignants à domicile sont, avec le Wealyhip®, les premiers maillons de la chaîne des secours, le tout premier élément en devenant la personne elle-même.

 

Rappelons que le Wealyhip® ne donne aucune priorité à son détenteur dans les services d’urgences. Par contre, une évaluation de son état de santé pourra être faite plus facilement, lui donnant un gain de chance indéniable d’être traité dans l’immédiat et plus efficacement si son état le nécessite.

 

L’efficacité du Wealyhip® sera augmentée par des règles de préparation, de mise à disposition et d’utilisation communes à tous les pays, disponibles sur :

http//:www.wealyhip.com

Nous vous invitons donc à consulter notre site pour que vous puissiez faire savoir :

AVEC Wealyhip® :

Secourir, c'est plus facile, plus efficace et moins cher !

 

La PREVENTION SANTE RESPONSABLE©

La PREVENTION SANTE RESPONSABLE©, c'est la volonté sincère et déterminée pour un individu de prendre soin de sa santé et de son bien-être. La personne a conscience de devoir faire des efforts pour se maintenir dans le meilleur état de santé possible en tenant compte de la qualité de son hygiène de vie, de ses habitudes sociales et professionnelles. Elle s’informe en matière de prévention santé et veille à appliquer les règles simples mises à sa disposition par les professionnels de santé.

Quand la médecine n’en était qu’à ses prémices, une personne qui ne tombait pas malade était une force de la nature. Il existait un savoir faire ancestral précieux pour se maintenir en bonne santé. La maladie faisait peur car les traitements n’existaient pas ou étaient encore trop rares. Nous avons tous entendu parler des recettes de grand-mère et de la fameuse huile de foie de morue que l’on se devait d’avaler pour être robuste et rester en bonne santé !

Vous connaissez sans doute les léproseries où les malades étaient exclus de la société pour ne pas contaminer la population, ainsi que les sanatoriums, centres de soins et de repos pour les tuberculeux créés au XIXe siècle, afin de lutter contre la contagiosité de ce fléau.

Aujourd’hui, les progrès de la médecine ont permis d’identifier les comportements favorisant l’apparition de maladies (alimentation, toxiques, manque d’hygiène ou d’activité physique), les modes de propagation des maladies contagieuses. Pourtant, l’information de la population a échoué. Même si les connaissances ont été transmises, les comportements n’ont pas évolué. Le plus triste exemple est la propagation du virus du SIDA, alors qu’un moyen de prévention connu et efficace existe : le préservatif.

Pourquoi de nos jours, dans des pays industrialisés et modernes comme l’Europe où  l’Amérique du Nord, des personnes de tous âges, de tous niveaux sociaux et informées se font-elles encore contaminer par cette infection sexuellement transmissible ?

Que pouvons-nous faire ?

Outre la culture, la religion et les modes de vie différents, nous sommes bien obligés d’avouer, en toute connaissance de cause, que les gens jouent souvent à la roulette russe avec leur santé, voire leur vie. Nous ne reconnaissons plus la santé comme une richesse, un capital que nous devons et pouvons faire fructifier, mais comme un dû.

Nous admettons tous l’importance d’avoir une bonne santé et nous nous le rappelons tous les ans aux 1er janvier en nous souhaitant une « bonne année » et une « bonne santé », mais que faisons-nous pour la préserver ? Etre en bonne santé aujourd’hui est devenu une normalité tout à fait banale et tomber malade est la faute à pas de chance, sans que quiconque ne se remette en question. Pourtant de nombreuses maladies sont EVITABLES. Elles se développent sous l’influence de différents facteurs auxquels chacun de nous est soumis, comme par exemple le stress, le surpoids, les vaccinations obligatoires non suivies comme le vaccin anti-tétanique, le tabagisme et autres addictions. De très nombreux ouvrages simples et pratiques vous informeront sur ces sujets.

Le monde médical, les soignants et les services publics de l’Etat ont un rôle important d’information, mais leur travail est voué à l’échec si chacun de nous ne s’implique pas avec une volonté sincère et déterminée de prendre soin de soi pour rester en bonne santé, c’est ce que nous appellerons la PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©.

C’est à vous, lecteurs (médecins et soignants inclus), de vouloir faire cette démarche de PREVENTION SANTE RESPONSABLE© pour vous en premier lieu, pour votre famille, pour vos proches. C’est une démarche simple pouvant être très efficace si vous le décidez.

Faisons un parallèle entre la PREVENTION SANTE RESPONSABLE © et la lutte contre la pollution pour la survie de notre planète. Après avoir appris que la couche d’ozone disparaissait petit à petit à cause des méfaits de l’homme, contribuant ainsi au réchauffement de la planète avec tout ce que cela implique, nous avons pris conscience de l’ampleur des dégâts et de leur répercussion sur nous. Des mesures de prévention anti-pollution interétatiques se mettent en place, les gouvernements instaurent le tri des déchets, des entreprises prospèrent dans le recyclage de différents éléments dont nous ne nous servons plus. Il est demandé à chacun de faire des efforts en matière d’économie d’eau, d’électricité… Ce sont de nouvelles habitudes de vie que nous avons prises de façon complètement délibérée. Nous avons acquis une volonté certaine et un savoir faire en matière de lutte contre la pollution de notre planète par un comportement responsable.

Sans notre volonté sincère et déterminée de vouloir la préserver, les états courent à l’échec concernant le combat contre la pollution car cela nécessite la participation et l’action de tous.

Il en est de même pour notre santé. Nous polluons notre corps par le stress, l’ingestion de trop d’aliments ou de toxiques. Nous nous mettons parfois directement en danger à cause d’excès de vitesse sur la route, ou en n’écoutant pas notre corps qui pourtant nous donne certains signaux d’alerte comme la fatigue, la douleur, l’angoisse. Les cabinets médicaux et les hôpitaux deviennent nos stations d’épuration, munis d’un corps médical et de soignants chargés du nettoyage des maladies que nous avons contractées.

Nous gaspillons notre capital santé par négligence car de nos jours nous avons tous un minimum de connaissances concernant les dangers pouvant affecter notre bien-être, ne serait-ce que par la scolarisation obligatoire et l’information télévisée. Nous contribuons ainsi au déficit budgétaire santé du pays dans lequel nous vivons. C’est un enjeu important pour chaque pays au vu de l’augmentation de notre espérance de vie.  Nous allons vivre plus vieux, mais dans quel état ?

Il est grand temps que chacun mette en place sa PREVENTION SANTE RESPONSABLE©.

Cela ne signifie pas qu’il faille se priver des plaisirs de la vie, mais nous avons tous les capacités de réajuster nos mauvaises habitudes, nos façons de faire, seul ou en famille, et les façons de faire se transmettent de génération en génération. Prenons l’exemple du brossage des dents : des parents veillant soigneusement au brossage des dents réguliers de leurs enfants ont toutes les chances d’avoir des enfants qui à leur tour transmettront cet enseignement aux leurs. Il en est de même pour le fait de s’occuper de soi et de se surveiller, c’est une habitude que nous devons acquérir.

En France, le dossier médical informatisé a été instauré. Il est non obligatoire et le patient peut le faire détruire à tout moment. La personne donne des informations médicales au médecin et celles-ci se trouvent informatisées. Ces dernières pourront éventuellement être consultées par d’autres professionnels de santé. Seuls les médecins, les soignants et les personnels de certains hôpitaux qu’aura choisis préalablement le patient, y auront accès. Cette méthode pourrait être considérée comme une avancée dans la prise en charge d’un malade, mais pas en matière de PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©, car dans ce cas précis, la prise en charge de l’état de santé la personne aura encore été déléguée à un professionnel de santé.

Le corps médical et soignant est utile pour vous informer en matière de santé, mais pas pour agir à votre place en matière de prévention santé.

La transmission aux soignants des informations concernant votre santé est pourtant essentielle. Mais c’est à vous-même d’organiser cette information, pour vous comme pour vos proches, et au besoin avec l’aide de votre famille, de votre médecin, de votre infirmière. Préparer cette information, la mettre à jour et la mettre à disposition des soignants, notamment en cas d’urgence, c’est aussi de la PREVENTION SANTE RESPONSABLE ©.

Tout comme pour la protection de notre planète, vous serez à même de prendre des initiatives et de trouver des astuces pour vous protéger, pour vous économiser, pour vous maintenir dans le meilleur état de santé le plus longtemps possible.

Dans cet ouvrage nous vous proposons un moyen simple de créer votre propre dossier santé que nous avons appelé WEALYHIP ®. C’est un outil qui sera très utile à votre auto-surveillance en santé, et qui vous permettra régulièrement de faire le point avec ce qui est à faire ou à réajuster en matière de prévention santé pour votre bien-être.

A vous de jouer à présent!

Estelle Margaine

Créer son WEALYHIP® : Très utile!

Site:http//:www.wealyhip.com

  Créer son WEALYHIP® : Très utile!

Estelle et Laurent MARGAINE vous présentent le Wealyhip®, outil international pour préserver la vie et la santé de chacun en toute équité.

Le Wealyhip® est un dossier de santé individuel, élaboré par son propriétaire avec l’aide possible de sa famille, de son médecin, ou de son infirmière.

Le Wealyhip® se compose d’une feuille de synthèse (renseignements médicaux, administratifs et personnels), et de documents spécifiques (ordonnances, électrocardiogramme…) pouvant aider précieusement une équipe médicale en cas d’urgence, ou tout médecin consulté pour la première fois par le patient.

 

Les consultations aux urgences et les consultations non programmées (par exemple en cas de problème de santé en vacances), se font auprès d’un médecin qui ne vous connaît pas.

Les médecins urgentistes, intervenant soit à domicile, soit en service d’accueil des urgences, soit encore en SMUR, sont fréquemment confrontés à des personnes ayant de lourds antécédents médicaux. Trop souvent, ces personnes malades sont :

  • Dans la mesure de fournir des renseignements au médecin, mais les informations données peuvent n’être que partielles, voire incorrectes ;
  • Dans l’impossibilité de fournir au médecin des documents importants : ordonnance, électrocardiogramme, documents administratifs ;
  • Dans l’incapacité d’informer le médecin (malade inconscient, malade ayant perdu les capacités intellectuelles pour le faire, barrière de la langue) sur :

- Le traitement ;

- Les antécédents médicochirurgicaux ;

- L'ectrocardiogramme…

Ce manque d’information :

  • Met parfois directement en danger la santé ou la vie de la personne ;
  • Engendre des pertes de temps dans la prise en charge thérapeutique ;
  • Augmente les risques iatrogènes ;
  • Peut induire le non respect de la volonté du patient ;
  • Peut générer des conflits avec les familles ;
  • Augmente le coût des soins. 

Afin de pallier cet obstacle aux soins, nous vous proposons de vous construire vous-même un Wealyhip®.

 

Malgré l’évolution des techniques informatiques, nous avons choisi le support papier, pour plusieurs raisons :

  • Mettre tout le monde sur le même pied d’égalité toutes générations, milieux sociaux culturels et différents pays confondus ;
  • Offrir aux équipes de secours un support toujours accessible, ne nécessitant pas un outil informatique (indisponible dans certaines situations) ;
  • Remplir manuellement une feuille de synthèse est facile, à la portée de chacun ;
  • Ranger le Wealyhip® dans sa table de nuit devient universel et les données médicales pour secourir sont accessibles ;
  • Porter une copie de la feuille de synthèse sur soi est simple et pratique ;

 

Aider à construire un Wealyhip® constitue pour les personnels médicaux et soignants un acte de prévention secondaire et tertiaire. Mais au-delà de la prévention, la réalisation du Wealyhip® est une étape majeure pour faciliter l’action des médecins urgentistes. Le médecin traitant et les soignants à domicile sont, avec le Wealyhip®, les premiers maillons de la chaîne des secours, le tout premier élément en devenant la personne elle-même.

 

Rappelons que le Wealyhip® ne donne aucune priorité à son détenteur dans les services d’urgences. Par contre, une évaluation de son état de santé pourra être faite plus facilement, lui donnant un gain de chance indéniable d’être traité dans l’immédiat et plus efficacement si son état le nécessite.

 

L’efficacité du Wealyhip® sera augmentée par des règles de préparation, de mise à disposition et d’utilisation communes à tous les pays, disponibles sur :

http//:www.wealyhip.com

Nous vous invitons donc à consulter notre site pour que vous puissiez faire savoir :

AVEC Wealyhip® :

Secourir, c'est plus facile, plus efficace et moins cher !

Estelle et Laurent MARGAINE